Sarrebruck, le 15 décembre 2012

De nouveaux substances aromatiques et aromatisants pour la Grande Région

La rencontre des partenaires de projet SaarLorBioTec sur le campus de l’Université de la Sarre (le 14 décembre 2012 à Sarrebruck)

« Le monde qui nous entoure est plein de substances aromatiques et d’aromatisants », explique Rita Bernhardt, professeure de biochimie à Université de la Sarre et coordinatrice de SaarLorBioTec. Dans le cadre du projet on tente d’identifier de nouveaux ingrédients végétaux, nommés molécules de terpène, et de les transformer en de nouveaux terpénoïdes, qui sont responsable de la saveur et de l’odeur. Comme ces substances sont très importantes surtout pour l’industrie cosmétique et pharmaceutique, des entreprises comme BASF et Chanel ont manifesté leur intérêt pour le projet. Actuellement, le consortium est en train de mettre en place une bibliothèque d’aromatisants et de substances aromatiques, qui sert à identifier les qualités des diverses combinaisons de terpènes et de les classifier.

Des partenaires allemands et français des secteurs de l’économie et de la science comme l’entreprise régional PomBioTech et Plant Advanced Technologies SA, l’Université de Lorraine de même que l’Institut de Biologie Moléculaire des Plantes des CNRS (Centre national de la recherche scientifique) participent au projet.

Le 14 décembre 2012 le consortium de SaarLorBioTec s’est réuni lors d’une rencontre du projet sur le campus de l’Université de la Sarre afin de parler des progrès et opportunités du projet.

Vous trouverez de plus amples informations dans le communiqué de presse de l’Université de la Sarre (en allemand) :
http://www.uni-saarland.de/nc/aktuelles/artikel/nr/7253.html